56
le meilleur des sorties pour enfants

Interview de franchisés : Romain de Kidiklik Champagne

Interview de franchisés : Romain de Kidiklik Champagne

Interview réalisée le 16 décembre 2020 par Eléa Bouvier.

Romain Coyard, arrivé en février 2020 dans la famille Kidiklik, est responsable du site Kidiklik Champagne (Marne et Aube).

 

• C’est Jessica, de Kidiklik Alsace, qui t’a fait découvrir son site, quand as-tu décidé de te lancer dans l’aventure Kidiklik ?

J’avais envie de me mettre à mon compte depuis quelques temps déjà. La question était : comment et dans quel métier ? J’ai exercé dans beaucoup d’entreprises différentes lorsque j’étais chargé de communication-marketing, sous beaucoup de postes différents, puis j’ai eu une période de latence dans ma vie professionnelle. C’est là que Jessica m’a dit « Pourquoi tu n’ouvrirais pas Kidiklik en Champagne ? » et c’est tombé sous le sens : je voulais plus de libertés, travailler pour moi et avoir du temps pour mon fils… la graine Kidiklik a alors germé dans ma tête !
 

• Devenir indépendant, sortir du cadre, ça ne t’a pas fait peur ?

Je voulais redonner du sens à ce que je faisais. J’ai pas mal d’amis qui sont indépendants et je savais que ce n’était pas qu’une partie de plaisir ou la solution la plus simple. Quand on est salarié on a certains privilèges : régularité du salaire, avantages en nature… Mais développer ma propre activité avec ma propre personnalité était ma motivation première pour sortir du cadre institutionnel.
 

• Cela fait bientôt un an que tu as signé chez Kidiklik, comment vois-tu ces 12 derniers mois ?

J’ai lancé mon site en février 2020, 1 mois et demi après nous étions en confinement. Si j’avais su, j’aurais peut-être ouvert un peu plus tard mais finalement, c’est un mal pour un bien. Cette période m’a permis de créer beaucoup de contenu, de faire grandir ma communauté et de me faire connaître dans ma région. Et puis le réseau m’a beaucoup accompagné et cela m’a permis d’être rassuré tout au long de l’année. Pour une année comme celle-ci, ça aurait pu être pire !
 

• Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier aujourd’hui ?

La liberté de construire mes semaines. J’adore démarcher aussi ! Le côté commercial que je n’avais pas dans mon précédent métier, c’est quelque chose que j’apprécie vraiment !

Les avantages d’une franchise comme Kidiklik, dans le secteur de la famille, c’est que c’est notre quotidien : on participe à l’épanouissement des enfants à travers la promotion d’activités culturelles.
 

• Quelle est ta semaine type ?

Le lundi je m’occupe de mes réseaux sociaux et assiste à la réunion hebdomadaire avec le réseau sur Zoom, le mardi et le vendredi c’est phoning, parce qu’en première année il faut beaucoup démarcher ! Et le reste du temps, c’est de la rédaction. Mais je m’adapte beaucoup : je reste très disponible pour me déplacer auprès de mes clients à travers ma région.

Et puis aujourd’hui, je m’offre le plaisir d’emmener et d’aller chercher mon fils à l’école, à vélo, ce que je ne pouvais pas faire dans mes anciens emplois : je ne quittais jamais avant 18h30-19h. Et puis, cette réorganisation de la famille permet aussi de décharger ma femme de certaines tâches.
 

• Quelles sont les qualités que tu utilises le plus au quotidien ?

Mon éternel optimisme et ma zen-attitude. Même si j’ai beaucoup d’énergie, j’arrive à la canaliser grâce à mon travail !
 

• Que dirais-tu à une personne qui hésite encore à rejoindre la Kiditeam ?

Grâce à tout ce que j’ai vécu, toutes les entreprises dans lesquelles j’ai travaillé : je sais ce que je ne veux plus. Quand on est dans mon cas, qu’on arrive dans un cadre comme Kidiklik, on se sent vite intégré, on se voit régulièrement, il y a un lien… On n’est pas tout seul, c’est un réseau familial d’une trentaine de personnes avec un bon esprit, bienveillant, à l’écoute : il n’y pas de mauvaise idée, pas de mauvaise question.

Toutes les personnes qui vont entrer chez Kidiklik, qui vont apporter leur expertise, feront monter en compétences et construiront encore un peu plus l'entreprise. Et si on n’a pas encore les outils, Kidiklik va nous les donner.

 

Ouvrir une franchise Kidiklik vous intéresse ? Envoyez un mail à recrutement@kidiklik.fr ou contactez Anne-Cécile Delatouche Béchu directement via LinkedIn.

Retour haut de page

kidibox 2